La mise en lien de personnes en situation de fragilité ou de handicap avec des animaux spécifiquement choisis et accompagnés en fonction des affinités, des  connaissances et des compétences du zoothérapeute.

Chiens, chats, chèvres, rapaces ou autres animaux sont préparés pour la médiation. Le travail du médiateur animal demande  une bonne capacité d’organisation, des capacités d’empathie et d’écoute importantes et des connaissances et affinités avec les animaux très développées.

L’art de s’entourer de chats pour se détendre et profiter de la basse fréquence de leur ronronnement  (entre 25 et 50 hertz) qui prodigue des vertus apaisantes sur les personnes ayant vécu des situations traumatisantes ou de stress. Dans un environnement confortable, le fait passer du temps avec des chats, de les observer et de les caresser contribue  à se relaxer et à évacuer le stress et l’angoisse.